PG CSTM_PST_TP: page Pages HD_MRK
Desktop
Home | Vision quest Karin Bakker

Vision quest Karin Bakker

Vision Quest

Début novembre 2018, je suis allé avec trois autres Questers à Vision Quest sous la direction de Geert Graveland van Toekomstvormers. Quatre jours et nuits seuls dans la nature au sud du Portugal. Seulement sans distraction du téléphone, de l’ordinateur, des livres et de la nourriture. Avec un minimum de bagages avec moi: un sac de couchage imperméable et un tapis, une voile pour rester au sec, un brûleur à gaz butane, 15 litres d’eau et des vêtements de rechange pour rester au chaud. Geert nous avait bien préparé; dans la pratique, mais surtout dans un sens spirituel.

Ma quête était une aventure en moi. Mon voyage intérieur des dernières années a encore passé. Qu’est-ce que c’était une lutte avec moi-même, qu’est-ce que j’ai vécu et découvert? Qu’est-ce que c’était parfois lourd. De quoi avais-je parfois peur? Comme j’ai été courageux! Qu’est-ce que je me suis réinventé. Combien je suis reconnaissant pour tout ce que j’ai appris.

Avant la quête, mes questions à la nature avaient été formulées à un niveau professionnel, personnel et privé. Par expérience, je savais que je pouvais faire confiance aux réponses. Parce que quand je m’arrête, les réponses viennent toujours.

Mais tout ce qui s’est passé, je ne suis pas resté immobile! La plupart des thèmes que j’ai expérimentés ces dernières années me sont revenus dans cette quête. Mon corps me faisait encore mal, ma tête était occupée, je résistais aux circonstances et essayais de contrôler ma place dans la nature. Je me suis battu avec moi-même, les buissons épineux autour de mon lieu de sommeil et de méditation, avec des guêpes qui voulaient aussi être sous ma bâche et dans mon sac de couchage, avec la pluie qui est tombée lorsque je me suis assis sur ma tasse de thé. Et comme j’étais fatiguée!

Le troisième jour, je me suis soudainement tue. La douleur dans mon corps a cessé, le soleil a littéralement percé, un papillon orange a tournoyé autour de moi, les nuages ​​ont fait de superbes œuvres d’art spécialement pour moi. Soudain, je devais rire de mes propres affaires. Quel pli je suis. Je vais bien ici, je n’ai besoin de rien, j’ai tout ce que mon coeur désire. Je me sens riche et je suis béni. Je n’ai rien apprécié pendant des heures.

Puis vint l’énergie pétillante. J’ai fait des collages de pierre, cueilli des bouquets d’épines, fait mon propre crop circle dans l’herbe. J’ai suivi avec étonnement une fourmi courageuse qui, avec une grande orientation de son objectif, a déplacé un grain (au moins deux fois plus gros que lui) sur plus de 50 mètres. Alors que les autres fourmis ne lui donnaient pas un air digne (pourquoi travailler ensemble?), Le terrain lui posait de gros problèmes et les méga-coléoptères ont essayé de lui prendre son butin (je viens de le signaler!). J’ai découvert un beau et gros champignon que mon rythme semblait suivre: le premier jour, son chapeau était toujours plié, le deuxième jour, il s’est déroulé, le troisième jour, il a fleuri en pleine gloire et à la fin du quatrième jour, sa trompe s’est refermée exactement Au moment où je regardais.

J’ai remarqué que les arbres au loin bruissaient environ dix minutes avant qu’il ne commence à pleuvoir. Que beaucoup d’insectes étaient déjà occupés à trouver un abri, que la fourmi courageuse marchait avec un grand but. Dans la pluie et le vent. Tout était parfait dans cet endroit. Tout semblait fonctionner ensemble, s’accordait et faisait place à l’autre. Il y avait de la place pour tout le monde ici. Même pour moi.

Lentement j’ai réalisé la réalisation. Ce n’est pas à propos de moi, de vous ou de nos organisations. Nous sommes tous connectés à la nature, les uns avec les autres et avec le monde qui nous entoure. Ensemble, nous formons un grand organisme en mouvement.

Il est de notre devoir de servir, nourrir et nourrir cette cohérence. Chacun à sa manière.

C’est mon travail d’inspirer les dirigeants et leurs équipes à reprendre leur place dans la nature. Pour les aider, grâce à mon expérience du monde des affaires et du monde intérieur, à assumer leur rôle et à assumer leurs responsabilités. Servir, chérir et nourrir le tout. En mobilisant leur propre sagesse et leur créativité. En accomplissant leur intention. À ma manière espiègle, aimante et persistante.

Maintenant, 2 mois après ma quête, les idées s’égouttent après. Je ressens encore l’énergie pétillante. Je suis plus axé sur les objectifs et créatif que je ne l’ai été depuis longtemps. Je sais ce que je dois faire et j’ai la confiance de le faire avec cœur et âme. Mais ce qui est le plus étonnant, c’est qu’après la Quest, j’ai gagné du terrain dans les affaires. Je rencontre exactement les bonnes personnes sur mon chemin, toutes mes offres se rencontrent et mes clients continuent à croire que nous devons revenir à leur intention. Cette année ne peut plus être cassée!

Connect with Toekomstvormers